Maître ROMEO – Avocate en droit administratif à Nice : litiges avec l’administration

Le droit administratif est la branche du droit qui régit les relations entre les personnes publiques entre elles ou entre les personnes publiques et les personnes privées.

D’origine prétorienne, le droit administratif est essentiellement jurisprudentiel. En effet, les règles juridiques ne sont pas contenues dans un code, comme c’est le cas en droit privé, ce qui rend sa connaissance par les justiciables quelque peu difficile.

Cependant, le droit administratif n’a plus de secret pour Maître ROMEO, spécialisée en droit public et avocate au barreau de Nice depuis 2010. Elle assiste et représente aussi bien les institutions et les professionnels que les particuliers devant toutes les juridictions administratives compétentes partout en France.

En phase précontentieuse ou contentieuse, votre avocate vous guide et défend vos intérêts.

Palais de justice

À vos côtés lors des phases de vos contrats administratifs à Nice et Saint-Tropez

Qu’il s’agisse d’un contrat de marché public, de concession, de bail à construction, de convention d’occupation domaniale, se faire assister d’un avocat est fortement recommandé dans le cadre d’un contrat administratif.

À chaque étape de la vie de votre contrat administratif, la rigueur et l’expertise de Maître ROMEO vous seront bénéfiques. Négociation, rédaction, passation, exécution, contentieux devant les juridictions administratives (Tribunal, Cour d’Appel, Conseil d’État)… Votre avocate représente vos intérêts. En outre, l’intervention d’un avocat expérimenté est fortement préconisée pour sécuriser et assurer la conformité d’un tel contrat administratif.

arrow_right_alt
Découvrez nos prestations en droit maritime et de la plaisance

Contester la légalité d’un acte ou d’une décision administrative

La contestation de la légalité d’un acte ou d’une décision administrative se fait par la voie d’un recours pour excès de pouvoir. Ce recours a pour objectif de mener à l’annulation de l’acte.

Ce recours doit avoir lieu dans des délais très courts (2 mois). Intenté en dehors de ces délais, il sera déclaré irrecevable et vous n’obtiendrez pas gain de cause.

Si la présence d’un avocat n’est pas obligatoire devant les tribunaux administratifs et dans le cadre de recours précontentieux, elle l’est devant les cours administratives d’appel et le Conseil d’État, dans le cadre d’un pourvoi en cassation.

Ne faites aucune erreur pour la défense de vos intérêts et demandez l’assistance d’une avocate experte et spécialiste en droit public !